NOUVELLE-ZÉLANDE : CROISIÈRE EN VOILIER DANS LES FJORDLANDS À « TE ANAU »

J’ai fini par abandonner l’idée de regarder les prévisions météo sur mon téléphone, étant donné qu’elles changent trois fois par jour de toute façon.
Cependant, j’ose croire que l’éclaircie actuelle va bien durer car je meurs d’envie de visiter les Fjordlands.
Alors, qu’il pleuve ou qu’il neige, je vous emmène avec moi à la découverte de cette mystérieuse contrée de l’Ouest de la Nouvelle-Zélande…

Bons Voyages !

©TellMeATrip

TE ANAU : QUAND ON ARRIVE EN VILLE…

Si la Nature de l’Ouest de l’île du Sud est si verdoyante, c’est bien pour une raison.
En moyenne, 7m de pluie tombent chaque année sur les terres Kiwi du Sud-Ouest, et à croire la météo de ces derniers jours, la totalité est sûrement en train de tomber maintenant…

Mais nous arrivons sur Te Anau en milieu d’un après-midi (enfin) ensoleillé, pile à temps pour profiter d’une petite balade en centre-ville, avant d’assister au coucher de soleil sur le lac, juste avant de rentrer au chaud dans notre camping.

©TellMeATrip

Considéré comme la porte des Fjords, ce petit village jouit d’un environnement exceptionnel qui semble être bien préservé.
L’immense lac occupe la place centrale et représente la principale source d’activités de la région.
Des pontons y sont installés en périphérie, chacun représentant une des activités touristiques possibles à faire, telles que les sorties en bateaux, kayaks ou même hydravions.

©TellMeATrip

Nous longeons ce petit port à pied et bifurquons à droite sur l’artère principale qui regroupent les commerces des deux côtés de la rue.
Restaurants et cafés ne manquent pas, tout comme les boutiques souvenirs.
Il n’y a par contre, qu’une seule épicerie de quartier loin d’être en plus, l’enseigne alimentaire la moins chère du pays…

Tout ici est de toute façon à des prix plus élevés que la normale et il n’y a d’ailleurs pas de Camping gratuit dans le secteur.
Mais cela fait partie du jeu !
Alors, si nous réservons notre hébergement au prix « plein pot » directement au guichet de celui-ci, nous passons par le site web www.bookme.co.nz pour réserver notre activité.

©TellMeATrip

Toute l’année, des promotions en tous genres sont disponibles en nombre limité, sur des activités ou attractions à travers tout le pays.
C’est comme ça que nous réussissons à nous offrir une magnifique croisière de 3h sur le voilier « Faith in Fjordlands« .

CROISIÈRE EN VOILIER AU CŒUR DES FJORDS

Nous avons rendez-vous à 14h au pied d’un des pontons, repéré la veille en nous baladant au bord du lac.
Le Capitaine nommé George et son acolyte Adam, nous accueillent chaleureusement.
Visiblement, nous sommes les premiers à être arrivés pour cette balade.

©TellMeATrip
©TellMeATrip

En attendant le reste des voyageurs du jour, George et Adam nous font visiter l’unique bateau de leur petite entreprise. Nommé « Faith », celui-ci est un voilier de 19,7m à moteur, fait de chêne, acajou et teck, construit en 1935 par Alfred Mylne de Glasgow.

La cabine centrale laisse deviner l’espace dortoir et salle de bain de l’équipage en contrebas, offrant juste assez d’espace autour d’elle pour faciliter la circulation des passagers de l’avant à l’arrière du vaisseau.
Et vice-versa bien sûr 😉

©TellMeATrip

Nous prenons place sur une des chaises installées à la proue du bateau quand les cinq autres passagers arrivent. Ce sera donc un voyage en petit comité, ce qui est plutôt agréable et me donne vraiment l’impression que le voilier est juste pour nous…

Cap’tain George nous propose un rafraîchissement pendant qu’Adam nous sort tranquillement du port. Les boissons étant incluses dans le prix du ticket (et à volonté !), le soleil aidant à se sentir bien, nous optons tous les sept pour une coupe de champagne*, ou « bubbling » comme ils disent ici.

©TellMeATrip
©TellMeATrip

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Pendant que notre embarcation en bois nous emmène dans le lointain du lac, George nous raconte l’histoire de son bateau ; d’où il vient et comment il est arrivé jusqu’à Te Anau, mais aussi comment lui-même est un jour devenu Capitaine d’un navire un peu par hasard…

Le ciel est sans nuage et, aidée par la chaleur du soleil couplée à celle procurée par la boisson, je me sens apaisée et ne vois pas le temps passer quand enfin nous arrivons à quai.

©TellMeATrip
©TellMeATrip

Toujours aux commandes, Adam a stoppé le voilier contre un autre petit ponton en pleine forêt des Fjords, à l’abri des regards depuis la rive.
S’il reste à bord, George lui, troque sa casquette de Capitaine contre un chapeau d’aventurier, attrape son bâton de marche en bois sculpté et nous guide au cœur du bush à la recherche du « secret lake »…

©TellMeATrip

Il nous parle un peu de la faune et de la flore qui nous entoure, propre à la Nouvelle-Zélande et nous livre quelques anecdotes sur des évènements antérieurs locaux.

Au bout d’une demi-heure d’escapade et après avoir trouvé le « secret lake » qui n’en est plus vraiment un d’ailleurs, nous sommes de retour à bord où des amuse-bouches nous sont servis individuellement le temps du départ…

©TellMeATrip
©TellMeATrip

Tout au long du trajet retour, George et Adam sont irréprochables de politesse, gentillesse et de serviabilité. Ils nous proposent même de visiter la machinerie cachée sous les escaliers des cabines, de devenir Capitaine à la place du Capitaine le temps de quelques miles et d’aider à sortir la Grand’Voile…

Je m’accorde une nouvelle boisson, sans alcool cette fois, histoire de profiter du début de coucher de soleil sur les Fjords lors du chemin du retour…

©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip

Je quitte le voilier à contre-cœur mais avec la sensation d’avoir profité d’une expérience privilégiée et en plus, à prix plus petit !
Une chose est sûre, ce soir en rentrant sur le camping, je leur laisserai un avis plus que favorable sur le net 😉

©TellMeATrip

Et maintenant, cap sur Milford Sound, connu pour être le vrai trésor caché des Fjords à quelques kilomètres de Te Anau !

3 commentaires sur “NOUVELLE-ZÉLANDE : CROISIÈRE EN VOILIER DANS LES FJORDLANDS À « TE ANAU »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *