NOUVELLE-ZÉLANDE : VISITER CHRISTCHURCH SUR DEUX JOURS, QUAND IL PLEUT – 2/2

Il y a quelques semaines déjà, je vous parlais de la ville de Christchurch, un incontournable à visiter en Nouvelle-Zélande. Si ce premier article, à retrouver ici, encourageait plutôt à arpenter les rues par beau temps, celui-ci à la volonté de vous partager quelques idées d’activités idéales à faire quand il pleut.

Bons Voyages !

 

 

S’il faut bien s’attendre à une chose en voyage en Nouvelle-Zélande, c’est son climat changeant.
En une journée, la pluie peut surprendre sans prévenir et ce, à plusieurs reprises.

Lors de notre road-trip à travers le pays, nous essayons toujours de tirer parti un maximum de ces intermèdes humides, comme ici à Christchurch qui, étant la première plus grande ville de l’île du Sud et la capitale régionale de Canterbury, offre clairement de quoi faire par tous les temps.

Si par « météo claire », je vous invitais ici à profiter de son architecture et histoire unique via un parcours piéton, je vous conseillerais de vous réfugier dans l’un ou plusieurs de ses musées emblématiques par temps gris.

Souvent gratuits, ces bâtiments n’ont rien de poussiéreux ou d’ennuyeux, et cassent les codes ternes des vieux musées, pour faire voyager nos esprits au sec.

 

CHRISTCHURCH ART GALLERY

Située à l’angle de Worcester Boulevard et de Montréal Street, la galerie d’Art de Christchurch accueille gratuitement (hors expositions temporaires) ses visiteurs sept jours sur sept.
Pratique quand on cherche à s’occuper un dimanche pluvieux…

©TellMeATrip

 

D’ailleurs, il est malin de noter que les parkings en centre-ville sont gratuits le dimanche ; plus d’excuse alors pour ne pas se rendre aux musées 😉

Kiwi sur la pavlova, des visites guidées gratuites (durée de 45 à 60mn) sont organisées tous les jours avec des départs à 11h00 et 14h00, sans réservation nécessaire.
Montrez-vous directement à l’accueil au rez-de-chaussée !

 

©TellMeATrip


De notre côté, nous avons plutôt envie de se la jouer solo et partons à la conquête des expositions du moment.
L’Amoureux s’attaque à l’aile-Est, me laissant la liberté d’assiéger le côté Ouest du bâtiment.

 

©TellMeATrip


J’affronte chacun des artistes exposants sans grande difficulté et envahis les étages avec succès sans voir défiler les heures.

Bien que je ne sois pas vraiment amatrice d’Art en général, par manque de connaissance ou de compréhension en la matière, je me laisse quand même prendre au jeu de la galerie.

Car le musée propose différentes collections d’époques variées.
D’après ce que je comprends, j’y retrouve ainsi des œuvres datant du 19ème siècle, de l’Art contemporain et même des références à la pop-culture.

 

©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip

 

Mais à la fin de notre visite, je retiens surtout l’expo temporaire de William Wegman (petite participation financière demandée).
Drôle, fraîche et dans l’air du temps, elle gagne mes rires et ma bonne humeur sans effort.

Artiste américain, William Wegman met en scène de façon émouvante le meilleur ami de l’Homme, grâce à la patience et bonté de ses désormais célèbres chiens, les Braques de Weimar.

©TellMeATrip

Les extraits vidéos autant que les portraits sont décalés et touchants.
Le gris caractéristique des Braques de Weimar est parfaitement mis en contraste via les jeux et couleurs choisis par l’artiste.

 

©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip


Dans le respect et l’amour pour l’animal, William Wegman me fait passer un très bon moment, sous le regard toujours mélancolique de ses chiens.

INFOS :
Exposition William Wegman : Being Human.
Unique représentation de l’artiste de l’année en Nouvelle-Zélande, jusqu’au 28 juillet 2019, Christchurch Art Gallery.

 

CANTERBURY MUSEUM

Après un rapide tour à la boutique de la galerie d’Art, où je dois d’ailleurs me retenir pour ne pas sortir mon porte-monnaie, je me rends compte que la journée est déjà bien avancée.

Il me reste à peu près une heure avant de partir en direction du téléphérique de Christchurch où nous avons réservé un petit tour.

Je choisi alors d’utiliser ce temps qui reste pour faire un tour au « Canterbury Museum », tandis que l’Amoureux part découvrir le musée lié aux tremblements de terre qu’a connus la ville.

©TellMeATrip

Situé à l’entré du « Botanic Garden », toujours en centre ville, le musée me réserve bien des surprises.

En franchissant sa petite porte d’entrée, j’ai déjà le plaisir de découvrir que son accès est entièrement gratuit, mais je comprends également rapidement que le musée est en fait, un monstre de culture, de nature et de science dont je ne soupçonnais pas la taille depuis l’extérieur.

Clairement, une heure ne sera pas suffisante pour profiter de ce qu’il a à offrir, mais je ne résiste pas à la curiosité d’au moins traverser chacune des salles qui composent les étages.

Au fur et à mesure que j’avance, j’entre sans transition, dans une grotte étoilée, je passe le perron d’une maison en coquillages reconstituée à vraie échelle, je traverse l’Atlantique et rencontre tous ses animaux, je fais un saut en Égypte à l’époque des mythes des Momies, après avoir longé une ruelle de Canterbury plongée à jamais au 19ème siècle.

©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip
©TellMeATrip

Je fais également un passage éclair dans notre galaxie et atterris au cœur d’un village Maori non sans avoir écouté chanter les baleines au fond des océans…

Les 60mn que j’avais devant moi filent à vitesse grand V et bientôt, je dois me rapprocher de la sortie…
Par manque de temps et par trop d’émerveillement, je ne fait pas vraiment de photo, ou pas d’assez « belles » en tout cas.
Mais je ne regrette pas.
Car je sais que si le hasard de notre périple en Nouvelle-Zélande nous ramène à Christchurch, j’irai assurément faire plus ample connaissance avec les trésors qui dorment entre ces murs.

 

INFOS :
Canterbury Museum, Rolleston Avenue, Christchurch Central.
Ouvert 7j/7, de 9h à 17h du lundi au mercredi et de 9h à 17h30 du vendredi au dimanche.

 

CHRISTCHURCH GONDOLA

La journée s’achève bientôt et il est temps de nous rendre à notre dernier rendez-vous.

Grâce à www.bookme.co.nz, nous avons pu trouver une offre pour prendre le téléphérique de Christchurch appelé « Gondola » et ainsi aller assister au coucher du soleil au sommet.

Sur place, le téléphérique nous emmène au plus haut point de la colline, nous offrant une vue à 360° sur la péninsule de Banks.

©TellMeATrip


Malgré le vent et les nuages, le spectacle est magnifique.

 

©TellMeATrip
©TellMeATrip

Au sommet également, se trouvent un café, une boutique souvenirs et ce qu’ils appellent le « Time Tunnel Ride ».
Si cette courte activité est inclue dans le ticket aller/retour de la « Gondola », elle n’est pas vraiment intéressante pour nous.

Nous prenons place dans une petite nacelle du type train-fantôme et faisons une sorte de « tour du rond point » dans un tunnel où, extraits vidéos et décors résument en quelques minutes l’histoire de la péninsule.

L’expérience n’a rien de marquant mais aura eue le mérite de nous occuper un peu en attendant que le soleil se couche.

©TellMeATrip


Une fois sortis, on s’accorde une petite balade sur l’un des sentiers balisés au sommet de la montagne, avant de reprendre le téléphérique pour redescendre de notre nuage au rythme de la dernière course quotidienne du soleil…

 

©TellMeATrip

 

Alors, vous venez quand dans le Canterbury ? =D
Vous connaissez Christchurch ? Pensez à rajouter vos idées d’activités en commentaires ! 😉

 

2 commentaires pour “NOUVELLE-ZÉLANDE : VISITER CHRISTCHURCH SUR DEUX JOURS, QUAND IL PLEUT – 2/2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut