TOKYO : DÉCOUVRIR « MARUNOUCHI » GRATUITEMENT SUR 1 JOUR, LE QUARTIER AUTOUR DE « TOKYO STATION »

Il y a beaucoup à voir et à faire sur Tokyo et après le quartier traditionnel Asakusa dont je vous parlais ici, nous décidons de changer complètement de décor !
Direction « Marunouchi », le secteur business qui s’étend autour de la grande gare nommée simplement « Tokyo Station ».
Suivez notre itinéraire en 6 points pour découvrir quelques trésors du quartier gratuitement en une journée !

Bonus : petit détour qui vaut le coup d’œil en fin d’article.

Bons Voyages !

Arrêt numéro 1/6 : La gare « Tokyo Station »

Pas le temps de faire la sieste au Japon tant il y a d’adresses à découvrir !
Alors, après notre première journée passée dans le quartier classique « Asakusa », nous partons en direction de « Marunouchi » pour notre deuxième journée nippone.
Le secteur est surtout connu pour son immense gare où de nombreux trains font un arrêt, j’ai nommé « Tokyo Station« .

Nous prenons quelques instants pour admirer son incroyable architecture inspirée du style de la Renaissance, dont les briques de couleur rouge contrastent avec le gris des hauts buildings qui l’entourent.
La surprise continue à l’intérieur, que ce soit au niveau de l’allure chic de son hall, ou de par les interminables galeries parfois sous-terraines qui s’y cachent.

Boutiques de vêtements, accessoires, mais aussi pâtisseries et restaurants peuvent occuper toute une journée ceux qui décident de se laisser aller au dédale des allées.

Je suis surtout marquée par la « Tokyo Character Street », un long couloir en sous-sol composé de 30 boutiques chacune dédiées à un personnage animé célèbre tels quel, Hello Kitty, Pikachu ou encore Snoopy (ici appelé « Peanuts »).

Arrêt numéro 2/6 : Monter au sommet de la tour « K.I.T.T.E »

A quelques pas de la gare se trouve un immeuble plein de surprises, nommé « K.I.T.T.E ».
Son rez-de-chaussée ainsi que ses premiers étages cachent en fait un centre commercial dont les boutiques permettent d’apprécier le savoir-faire japonais sous toutes ses formes (habillement, accessoires, snacks atypiques et cuisine).

L’architecture précise du bâtiment est un spectacle à elle seule plaisant à regarder.

Mais dans les hauteurs de « K.I.T.T.E » je tombe sur une autre de ses pépites : la « Letter Room ». Une pièce au calme, plutôt cosy proposant des cartes postales en libre service ainsi que tout le matériel nécessaire pour les rédiger et les envoyer gratuitement (hors coût du timbre).
Je suis tellement fan du design des cartes, que je repars avec une pour moi, afin de l’encadrer une fois rentrée en France 😉

Le secret le mieux gardé de la tour, se cache au 11ème et dernier étage accessible au public. Là-haut, un large roof-top permet d’apprécier la vue sur la gare « Tokyo Station » et ses proches environs. Une fois encore, son accès est totalement libre !

C’est un plaisir d’y flâner tout en étant à l’écart de l’agitation de la ville…

Arrêt numéro 3/6 : « Marunouchi Naka-dori Street », l’écrin de verdure parmi les buildings

En sortant du centre commercial, nous apercevons un peu de « vert » se frayer un chemin entre deux tours d’acier…
Intrigués, nous nous y aventurons et découvrons un bout du « Hibiya Park » introduisant la longue rue piétonne « Marunouchi Naka-dori Street ».


Entre les magasins de luxe, c’est un secteur dynamique et verdoyant que nous trouvons. À l’heure de la pose déjeuner, les travailleurs animent les trottoirs eux-mêmes décorés pour le gros évènement sportif du moment autour du rugby 😉

Les parfums qui s’échappent des restaurants réveillent nos estomacs jusque-là endormis, nous décidant à remédier à la situation !

Arrêt numéro 4/6 : Déjeuner dans la « Ramen Street »

Il fait beau et nous ne sommes pas pressés. Alors, nous retournons vers la gare « Tokyo Station » et nous enfonçons dans ses sous-terrains. Dans ce labyrinthe du shopping, nous réussissons à trouver la fameuse « Ramen Street », connue pour n’être composée de restaurants ne servant QUE des Ramen, célèbre soupe de nouille japonaise.

Nous choisissons le restaurant dont la déco semble la plus traditionnelle et devant lequel, une petite file de visages japonais patiente tranquillement. Une fois notre commande reçue, nous ne sommes pas déçus !

Plus qu’une simple soupe, le Ramen ici est plein de saveurs et riches en ingrédients.
Le plus dur étant de réussir à ne pas se tâcher en le dégustant 😉

Arrêt numéro 5/6 : Le Palais Impérial « Nijubashi »

Le ventre bien rempli, nous continuons notre périple piéton direction le Palais Impérial. Mais je devrais plutôt dire, direction une partie des jardins impériaux.
En effet, le Palais et ses jardins ne sont ouverts que deux fois par an : à l’occasion de l’anniversaire de l’Empereur et tous les 2 janvier.

Le reste du temps, les visiteurs n’accèdent qu’à une grande étendue de pelouse et d’arbres à la croissance minutieusement contrôlées. On ne peut qu’apercevoir le pont Nijubashi amenant à la première grande porte en direction du Palais.

Il est dit célèbre, mais sûrement car il est le seul élément du monument visible (photographiable) par les touristes toute l’année. L’Empereur vivant actuellement là, j’imagine que cela justifie le périmètre de sécurité.

Arrêt numéro 6/6 : Le Forum International

Pour notre dernière visite gratuite du quartier de « Marunouchi » nous allons vers le Forum International. Complexe culturel accueillant parfois concerts ou expositions, le Forum a attiré notre œil avec son architecture atypique.

Nous ne voyons pas le temps passer dans son hall de verre et empruntons tous ses pontons transparents suspendus !
D’en haut surtout la vue est saisissante, surtout pour les amoureux de la photographie 😉

Bonus : Détour par le quartier « Ginza » au coucher de soleil

L’après-midi est déjà bien avancée mais nous ne sommes pas prêts à rentrer…
Alors, après toutes ces heures de marche nous reprenons le métro pour descendre à « Tsukiji Station », dans le quartier de « Ginza ».

Ce qui nous intéresse à ce moment-là, c’est le Temple « Tsukiji Hongwanji » à quelques mètres seulement se la sortie de
métro.

Un peu après 16h, il est non seulement quasiment que pour nous mais il est également baigné par les derniers rayons de soleil, rendant sa façade encore plus majestueuse.
Construit dans un style architectural d’inspiration indienne, ce Temple est une pépite visuelle.

Nous ne sommes pas déçus lorsque nous y entrons, avec ses paroies semblant être recouvertes de feuilles d’or….
Si ce n’est pas pour une question religieuse que nous sommes ici, nous apprécions quand même de découvrir une partie d’une cérémonie bouddhiste en train de se terminer.

Une autre nouveauté qui clôture notre 2ème journée en terre japonaise !

Alors, est-ce que ce pays vous tente ? 🙂
Si vous n’êtes pas encore convaincu, les autres articles à venir vous aideront peut-être à vous décider !

En attendant, le récit de notre visite du quartier tokyoïte « Asakusa » est à retrouver ici !

2 commentaires pour “TOKYO : DÉCOUVRIR « MARUNOUCHI » GRATUITEMENT SUR 1 JOUR, LE QUARTIER AUTOUR DE « TOKYO STATION »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut