NOUVELLE-ZÉLANDE : VOYAGER EN HIVER, AVANTAGES ET PRÉCAUTIONS

Je ne sais pas pour vous, mais lorsque j’imaginais un voyage en Nouvelle-Zélande, je voyais surtout de vastes plages de sable blanc, une mer d’un bleu turquoise soulignée par l’écume de grandes vagues et de grandes forêts d’un vert profond et éclatant.
Je n’imaginais vraiment pas visiter le pays emmitouflée dans un épais manteau, une écharpe enroulée autour du cou et le maillot de bain tout sec au fond du sac.
Pourtant, voyager en hiver a énormément de charme et d’avantages quand on prend le temps d’y réfléchir un peu.

Après une année complète de road-trip en terres Kiwis, je vous partage mon expérience de voyageur en hiver, une saison pleine de surprises !

Bons Voyages !

À SAVOIR

Avant de partir à l’autre bout de l’hémisphère, il y a peut-être quelques informations bonnes à connaître ^^
Faisons le point rapidement sur : les saisons et la météo, les vacances et jours fériés, pour y voir un peu plus clair sur l’organisation du voyage 🙂

LES SAISONS SONT INVERSÉES
Étant située à l’autre bout du Pôle par rapport à la France métropolitaine, la Nouvelle-Zélande connaît l’hiver de juin à août (basse saison) et donc l’été, de décembre à février (haute saison).

Printemps : de septembre à novembre.
Eté : de décembre à février.
Automne : de mars à mai.
Hiver : de juin à août.

LA MÉTÉO ET TEMPÉRATURES VARIÉES
En Nouvelle-Zélande, il est plutôt commun de vivre les 4 saisons en une journée, à peu près toute l’année, même si l’île du Nord a un taux d’ensoleillement et de hautes températures plus élevé que l’île du Sud.
En somme, plus vous descendez, plus il fera froid. Logique, puisqu’en faisant cela, vous vous rapprocherez du Pôle Sud finalement !

Janvier et février sont généralement les mois les plus chauds de l’année, même si les températures sont bonnes de décembre à mi-mai en général.


A contrario, juillet est la période où les températures sont les plus froides, car au cœur de l’hiver.

LES VACANCES ET JOURS FÉRIÉS

On n’a pas toujours la possibilité de choisir les dates que l’on souhaite pour partir en vacances, mais il est quand même utile je pense, de connaître les périodes de congés sur place pour éviter de se retrouver coincés à l’arrivée…

En Nouvelle-Zélande, si la plupart des sites touristiques et restaurants/boutiques, restent ouverts pendant les vacances scolaires, certains en profiteront pour fermer ou du moins restreindre leurs horaires d’ouvertures.
Dans tous les cas, vous pouvez contacter les « i-site » (information centre), de chaque ville que vous souhaitez visiter pour avoir des informations complémentaires.

Bien sûr, ces périodes de congés signifient un flux plus abondant de vacanciers, que ce soient des touristes ou des locaux qui profitent aussi !

Vacances de Printemps : fin septembre jusqu’à mi-octobre environ.
Vacances d’Eté : de mi-décembre à début février.
Vacances d’Automne : deuxième quinzaine du mois d’avril.
Vacances d’hiver : mois de juillet.

Aux vacances scolaires, s’ajoutent des jours fériés où parfois, tout sera complètement fermé en Nouvelle-Zélande. Des exceptions peuvent encore une fois exister, comme avec le village touristique dit « français » de Akaroa, proche de Christchurch (île du Sud).

LES AVANTAGES
À VOYAGER EN HIVER

Si vous envisagez de voyager en Nouvelle-Zélande, ne mettez pas tout de suite de côté la possibilité de venir durant l’hiver Kiwi !

Même si au moment où j’écris ces lignes, le pays se rapproche très fortement du printemps, je garde un souvenir impérissable de ces quelques mois « au frais » ici !

Déjà, pour la simple et bonne raison que les paysages sont autant magnifiques en cette période qu’en plein milieu de l’été. Ils sont justes différents. Les vallées recouvertes de neige changent complètement l’atmosphère des lieux, et les champs dorés sans fleur sont encore plus mystérieux…


L’hiver amène aussi sont lot de fruits et de légumes, et toutes autres recettes de saison. J’ai notamment pu déguster quelques Yams, au goût aussi délicieux que leur forme est amusante.

Si vous êtes amenés à conduire sur les routes néo-zélandaises, vous apprécierez le fait qu’elles soient un peu plus désertées en hiver également… Conduire à gauche sur des routes étroites et sinueuses, sans croiser moteur qui vibre pendant parfois plus d’une heure est très appréciable et pour moi, plus sécurisant, étant donné que les Kiwis sont plutôt peu patients au volant…

Qui dit moins de monde sur les routes, dit moins de monde sur les lieux touristiques et dans les hébergements également !

Ainsi, vous aurez beaucoup plus de chances d’avoir les paysages pour vous tout seul, plutôt que de devoir jouer de Photoshop pour retirer le trop plein de touristes sur vos photos ^^
De même pour les hébergements et notamment les campings, où je me souviens pour certains, avoir quasiment tout le bâtiment pour nous seuls ! Pas de queue aux douches, les cuisines propres et le meilleur fauteuil pour nous en salle commune près du feu…

En conséquence, les prix de ces hébergements et activités connaissent de belles réductions, toujours bonnes à prendre en voyage 😉
De même si vous envisagez de louer un véhicule autonome (SC) ou non, vous verrez que la différence entre la haute et basse saison, est plutôt intéressante !

En hiver (juin à août), les prix des hébergements et activités connaissent de belles réductions, sauf à Queenstown et Wanaka, stations d’hiver réputées en Nouvelle-Zélande.

Mais même si certaines villes font exception à la règle, il est bon de savoir qu’en hiver, de nouvelles activités sont disponibles ou plus appréciables à faire qu’en été, telles que le ski, les « hot-pools », ou encore le Festival de Lumières LUMA accessible gratuitement pendant 3 jours fin juin dans les Jardins de la Reine à Queenstown.

Enfin, si le nom de « All Blacks » vous dit quelque chose, sachez que l’hiver est la période propice pour les voir en vrai sur le terrain ! Une expérience incroyable, de l’ouverture à la fermeture des portes du stade, tant pour l’ambiance que pour le spectacle de jeu des rugbymen.

PRÉCAUTIONS À PRENDRE
POUR VOYAGER EN HIVER

C’est plutôt logique mais, voyager en hiver requiert un peu de précautions à prendre pour profiter pleinement. En Nouvelle-Zélande, le vent est plutôt puissant et frais, de même que les températures qui chutent au fur et à mesure que vous descendez vers le sud de l’île du Sud.

Je recommande de venir avec son équipement principal (manteau chaud, chaussures épaisse et water proof, et vêtements en Mérinos), étant donné qu’ici ce type de matériel est plutôt cher (pas de Décathlon pour le moment en NZ).

Si vous êtes amenés à conduire, sachez qu’il n ‘y a pas de sel sur les routes, ce qui peut-être dangereux surtout en haute montagne. Pensez donc à vous équiper de chaînes, voire à utiliser votre véhicule après 12h, afin que le soleil ait eu le temps de faire fondre un peu le verglas.

Qui dit hiver dit journées plus courtes également !
En général, à 17h il fait nuit, voire à 16h30 en fonction de là où vous êtes.
Prévoyez donc plutôt de faire vos activités en fin de matinée/début d’après-midi si possible 🙂

En parlant d’activités, si vous êtes tentés par faire des randonnées, la Nouvelle-Zélande ne vous décevra pas. Même en hiver.
Pensez simplement à vous renseigner le matin auprès de l’i-site de la ville où vous êtes, sur les conditions de la track.

Et sachez également que si certaines restent accessibles à cette période de l’année, elles nécessiteront que vous soyez munis de crampons/piolets voire d’un guide pour les réaliser 🙂

Rien d’insurmontable cependant, pour un dépaysement garanti ! 😉

Alors, vous partez quand ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *